Méditerranée : MAYDAY ! Personnes en danger, ONG criminalisées

 

Dimanche 10 juin, alors que l’Aquarius, navire de sauvetage de l’ONG SOS Méditerranée, naviguait vers les côtes italiennes afin d’y débarquer 629 personnes, dont 7 femmes enceintes et 123 mineur·e·s, récupérées lors de six opérations de sauvetage, les autorités italiennes déclarent leurs ports fermés et rejettent la responsabilité de l’accueil des naufragé·e·s sur Malte.